A toutes les mamans !

Voici deux très belles chansons de Linda Lemay ( que j’adore ) dediées à toutes les mamans qui passent sur mon site . Vous avez le droit de verser une larmette, c’est fait pour !
 
Une mère,
Ca travaille à temps plein,
Ca dort un œil ouvert,
C’est d’garde comme un chien,
Ca court au moindre petit bruit,
Ca s’lève au petit jour,
Ca fait des petites nuits.
C’est vrai,
Ca crève de fatigue,
Ça danse à tout jamais une éternelle gigue,
Ça reste auprès de sa couvée,
Au prix de sa jeunesse,
Au prix de sa beauté.

Une mère,
Ca fait ce que ça peut,
Ca ne peut pas tout faire,
Mais ça fait de son mieux.

Une mère,
Ca calme des chamailles,
Ca peigne d’autres cheveux que sa propre broussaille.

Une mère,
C’est plus comme les autres filles,
Ca oublie d’être fière,
Ca vit pour sa famille,

Une mère,
Ca s’confie nos bercails,
C’est pris comme un noyau dans l’fruit de ses entrailles

Une mère,
C’est là qu’ça nous protège,
Avec les yeux pleins d’eau,
Les cheveux pleins de neige

Une mère,
A un moment, ça s’courbe,
Ca grince quand ça s’penche,
Ca n’en peut plus d’être lourde,
Ca tombe, ça se brise une hanche,
Puis rapidement, ça sombre,
C’est son dernier dimanche,
Ca pleure et ça fond à vue d’oeil
Ca atteind la maigreur des plus petits cercueils,
Ô bien sûr, ça veut revoir ensemble
Toute sa progéniture entassée dans sa chambre,
Et ça fait semblant d’être encore forte,
Jusqu’à c’que son cadet ait bien r’fermé la porte.

Et lorsque, toute seule ça se retrouve,
Ça attend dignement qu’le firmament s’entrouvre,
Et puis là, ça se donne le droit,
De fermer pour la première fois,
Les deux yeux à la fois.

Une mère,
Ca n’devrait pas partir,
Mais on n’y peut rien faire,
Mais on n’y peut rien dire.


 

 
Je hurle comme une folle
Qu’elle me laisse donc tranquille
Soudain, mon bras s’envole
Jusqu’à sa peau fragile

Puis je fixe en silence
Ses yeux qui s’écarquillent
Étonnés d’ma violence

Couchée dans l’corridor
Abattue comme une quille
Elle me répète à mort
Que je ne suis pas gentille

Et devant son petit corps
Qui se recroqueville
J’me confonds en remords
J’ai battu ma fille

Moi qui couvrais de blâme
Tous ces idiots en rogne
Qui disent aimer leur femme
Et du même coup la cognent

Je veux la consoler
Mais je reste immobile
J’ai plus l’droit d’la toucher
J’ai battu ma fille

Je voudrais qu’elle me frappe
Je voudrais qu’elle se venge
Qu’elle me rende ma tape
Avec sa p’tite main d’ange

Au lieu d’voiler de larmes
Ses yeux qui me torpillent
Je suis une pauvre femme
j’ai battu ma fille

Tout c’que j’arrive à dire
C’est : Monte dans ta chambre
Maman va t’avertir
Quand tu pourras r’descendre

On dirait ma vieille mère
Faut croire que c’est d’famille
Que c’est hériditaire
J’ai battu ma fille

Tout d’suite, elle m’obéit
Ma foi, je lui fais peur
J’attends qu’elle soit partie
Avant de fondre en pleurs

Je suis inconsolable
Je suis une imbécile
Je suis impardonnable
J’ai battu ma fille

Je sais pas c’qui m’a pris
Ça s’est passé trop vite
C’est elle que je punis
C’est moi qui le mérite

Demain au déjeuner
Je remplirai son bol
D’ses céréales sucrées
Celles dont elle raffole

J’y ajouterai des dattes
Pour que ses yeux pétillent
Comme avant que j’la batte
Ma fille

 
Publicités

1 commentaire (+ vous participez ?)

  1. babette
    Oct 07, 2007 @ 20:06:25

    un coucou de bab en passant , tres jolies chansons
    j\’espere que toute ta famille se portent a merveille;
    lol pour ta chipounette et oui le temps passe et la voila a l\’ecole……..
    Moi en attendant mes filles qui etaient chez leur pere ce wkd ,je viens un peu sur les blogs …pour ne pas compter les minutes a attendre
    je te fais un grossssss bisoussssssss
    babette
     

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :